Recherche de conseils

Comment masquer les faiblesses de votre CV?

N’y aurait-il pas dans votre CV au moins une expérience susceptible de faire froncer les sourcils d’un éventuel recruteur ? Si c’est le cas, votre premier réflexe serait sans doute de dissimuler habilement cette expérience embarrassante … Lisez plutôt les conseils ci-dessous qui vous permettront de faire valoir le meilleur de vous-même auprès d’un employeur sans rien cacher de votre passé.

Beaucoup de gens ont un parcours professionnel en pointillé, émaillé de pauses plus ou moins longues. Si ces coupures s’expliquent de manière tout à fait légitime (vous avez repris vos études, vous avez eu un bébé…), mentionnez-les sans crainte dans votre CV Vous pouvez même les faire apparaître comme une réelle séquence de votre vie professionnelle, en les datant comme toute autre expérience.

Les plus courtes de ces pauses, telles que les périodes de chômage ou de recherche d’emploi sur plusieurs mois, ne doivent pas nécessairement être mentionnées. Il suffit simplement de ne pas indiquer les mois dans les dates qui correspondent à vos autres expériences professionnelles (noter simplement : " de 1993 à 1994 "). De cette façon, vous créerez un léger flou qui évitera toute explication superflue.

La plupart des personnes les plus accomplies que je connaisse ont un jour ou un autre connu une période de chômage. Il faut aussi savoir qu’un travailleur indépendant sur cinq connaît chaque année une période d’inactivité. Cette situation n’est en aucun cas honteuse, et la grande majorité des patrons l’ont d’ailleurs eux-mêmes connue. Mais la tradition veut que l’on dissimule ces périodes d’inactivité sur son CV.

L’une des techniques les plus courantes consiste à présenter son expérience la plus récente de la façon suivante : " de 19xx jusqu’à ce jour " ou " depuis 19xx ". Cette formulation laisse entendre que vous êtes toujours en poste. Mais n’oubliez pas que vous serez tout de même tôt ou tard amené à vous expliquer sur ces dates lors de votre entretien. La révélation risque alors de décevoir votre interlocuteur et de tourner à votre désavantage. La dissimulation, au final, ne vous aura été d’aucun secours.
 
Si vous êtes régulièrement sans activité, vous avez la possibilité de prétendre que vous êtes à votre compte depuis la fin de votre dernière activité. Même si cela sous-entend que vous travaillez depuis en intérim ou que vous effectuez des missions occasionnelles, vous éviterez de faire mauvaise impression au recruteur. Dites-vous que de nombreux employeurs ont eux-mêmes connu des périodes d’inactivité et peuvent être plus compréhensifs que vous ne l’imaginez devant ce type de situation.

Vous n’êtes en aucun cas obligé de faire apparaître sur votre CV les raisons pour lesquelles vous avez quitté un poste, qu’il s’agisse d’un départ volontaire ou d’un licenciement – sauf bien sûr si elles sont en votre faveur. Quitter un emploi pour en accepter un autre plus gratifiant en termes de responsabilités est tout à fait à votre avantage. Si vous avez été renvoyé, tentez d’en analyser les raisons. Dans la plupart des cas, les raisons ne sont pas directement liées au manque de compétences. Le plus souvent, les licenciements sont motivés par des conflits de personnalités. Ces problèmes sont des plus banals et rien ne dit que vous y serez à nouveau confronté dans vos nouvelles fonctions. Si la qualité de votre travail a été remise en cause, préparez-vous à expliquer pourquoi il n’en sera pas de même dans un nouvel emploi.
 
La vocation du CV est de mettre en valeur les meilleurs aspects de votre parcours professionnel. Évitez par conséquent de vous justifier sur les expériences négatives, et réservez plutôt cela pour le moment de l’entretien. N’hésitez surtout pas à vous préparer à ce sujet pour le jour de l’entretien et à anticiper les questions qui pourraient vous être posées.

Si votre parcours professionnel fait état d’emplois dans des secteurs très différents de ceux pour lesquels vous présentez votre candidature, choisissez l’option du " CV des compétences ", qui met en avant vos capacités et talents transposables dans n’importe quel secteur. Il valorise des compétences dont vous avez déjà fait preuve par le passé et dans d’autres circonstances.

Nom
Adresse
Téléphone


Objectifs :

Poste de responsable de magasin.

Domaines d’activité :
 
Service clientèle :

- Bonne communication avec la clientèle de tout âge.
- Grande aptitude à comprendre la demande des clients pour les aider à trouver le produit qu’ils cherchent.
- 6 diplômes d’Employé du mois en 3 ans.
Exposition des marchandises : - Expérience en exposition des produits.
- Diplôme de Stagiaire éminente pour l’exposition de jouets de Noël.
- Habillage de mannequins, disposition de produits sur présentoirs et organisation des ventes.
Gestion et étiquetage du stock : - Expérience de 6 mois en remplacement du responsable du département.
- Développement de techniques d’enregistrement des marchandises.
Autres compétences : - Enregistrement des ventes à la caisse et saisie informatique des comptes.
- Travail en soirées et week-ends.
- Ponctualité, honnêteté, fiabilité et persévérance.

Expérience professionnelle :

Galeries X
De 1996 à 1998.

Études et formation :
Collège Paul Valéry

Brevet d’employée commerciale (stages en entreprise)
Formation de deux ans (écriture des comptes, tableurs et traitement de texte)

Cette situation s’apparente à celle que nous venons de décrire. Là encore, le meilleur moyen de se présenter est d’utiliser le CV des compétences. Il est important d’expliquer ses divers changements d’orientation professionnelle à un employeur qui demande à comprendre vos choix. Prenez alors le parti de présenter vos différentes expériences sous leur meilleur jour, en détaillant les compétences et l’esprit d’initiative dont vous avez fait preuve dans les différents domaines où vous avez évolué.

Vous êtes jeune diplômé et vous vous trouvez sans doute en concurrence avec des candidats d’un niveau d’étude similaire mais qui ont une plus grande expérience de la vie professionnelle. Si vous n’avez pas d’expérience à faire valoir dans le domaine pour lequel vous postulez, vous essaierez bien évidemment d’insister sur la qualité de votre formation.

Il faut alors penser à mentionner particulièrement les cours que vous avez suivis et qui s’appliquent précisément à l’emploi que vous cherchez. Les jeunes diplômés doivent se représenter leur parcours scolaire comme l’équivalent d’un travail. Il est donc judicieux de faire valoir l’autodiscipline et la détermination dont vous avez fait preuve durant vos années d’études, ainsi que les différentes aptitudes que vous avez développées dans vos activités parallèles et qui peuvent être mises en avant dans la recherche d’un poste.

Par ailleurs, vous avez sans doute appris une quantité de choses qui peuvent être mises au profit de l’emploi que vous recherchez ; vous pouvez les mettre en valeur aussi bien dans un CV des compétences que dans un CV chronologique. Misez aussi sur le fait que vous connaissez les techniques dernier cri et les orientations les plus récentes dans votre domaine de prédilection et que vous êtes parfaitement apte à transposer cette finesse d’approche à votre nouveau poste. De plus, dans la mesure où vous avez prouvé votre aptitude à étudier et à toujours apprendre de nouvelles choses, vous serez d’autant plus à l’aise pour appréhender rapidement votre nouveau métier.

Le CV des compétences vous permettra de mettre en valeur de façon très efficace vos points forts, quand bien même vous les auriez jusqu’ici démontrés dans des emplois très différents de celui pour lequel vous vous portez aujourd’hui candidat. Vos petits boulots vous ont sans doute permis de faire preuve de compétences bien précises, que vous n’hésiterez pas à présenter comme étant tout à fait transposables dans le cadre vos nouvelles responsabilités.

Les jeunes, et notamment les jeunes diplômés, ont bien souvent du mal à décrocher l’emploi qu’ils recherchent car les employeurs embauchent fréquemment des personnes plus expérimentées. Il est alors recommandé de mettre en évidence vos capacités d’adaptation, qui compenseront sans difficulté votre manque d’expérience. Là encore, le CV des compétences vous permettra de vous présenter de manière très positive. Par exemple, le fait d’insister sur des qualités de persévérance, d’aptitude à assimiler rapidement, peut impressionner l’employeur, jusqu’à l’amener à vous accorder plus de confiance qu’à des candidats plus expérimentés.

Pensez aussi à vous dire prêt à accepter des conditions de travail difficiles ou peu agréables, car il est pour vous capital de franchir le seuil qui sépare les étudiants des actifs, et de vous lancer dans votre première expérience de terrain. Les formules telles que " j’accepterais de travailler en soirée et aussi le week-end " ou " j’accepterais les déplacements ou les mutations " peuvent attirer l’attention de votre employeur en votre faveur.

Veillez également à citer tout ce qui, dans votre passé, ressemble de près ou de loin à une expérience professionnelle : travail bénévole, responsabilités familiales, études, stages, service national ou tout autre expérience susceptible d’être présentée comme une activité qui vous autorise à penser que vous vous sentez apte à assumer le poste auquel vous prétendez.

Après une période de chômage, la plupart des gens recherchent souvent un poste moins gratifiant que ce à quoi ils prétendaient auparavant. Si vous êtes prêts à accepter un poste pour lequel on peut vous considérer comme surqualifié, effacez de votre CV les éléments liés à vos études ou à votre carrière passée qui pourraient vous desservir. Cependant, je recommanderais davantage d’attendre l’entretien : vous pourrez alors expliquer pourquoi vous vous portez candidat à cet emploi précis, et pourquoi le poids de votre expérience doit être considéré comme un atout plutôt que comme un inconvénient.

 

Dernières offres

Axis
Posted: 11/01/2014
Luxembourg
Axis
Posted: 11/01/2014
Luxembourg
Axis
Posted: 11/01/2014
Luxembourg
Baker & McKenzie Luxembourg
Posted: 11/01/2014
Luxembourg, L-2450
Baker & McKenzie Luxembourg
Posted: 11/01/2014
Luxembourg, 2450

Pour des résultats plus personnalisés  mettez à jour votre profil

 
 
 

Monster Partners

RTL
Nos offres d'emploi sur Rtl.lu.
Luxweb
Nos offres d'emploi sur Luxweb.lu.

Communiqués de Presse

Presse

Monster Index de l'Emploi

Monster Index de l'Emploi
Une analyse mensuelle de plusieurs millions d'offres d'emploi en ligne.

Pour les candidats

Tests psychologiques
Mieux connaître et gérer votre carrière.
Evaluez votre salaire
Êtes-vous bien rémunéré ? Pour le savoir, faites le test !
Portail formation
Trouvez une formation adaptée à vos besoins.
Parcourir les offres
Parcourez toutes les offres par lieu de poste, secteur, fonction, et plus encore.
Créez votre CV
Faites-en sorte que les recruteurs vous trouvent !
Monster s'invite sur votre iPhone
Téléchargez l'application Monster pour iPhone et trouvez votre nouvel emploi, où que vous soyez.

Pour les recruteurs

Career Ad Network
Ciblez les candidats avec des offres pertinentes sur un vaste réseau de sites.
Monster Employment Index
Une analyse mensuelle de plusieurs millions d�offres d�emploi en ligne.
Nos produits
Produits et services de Monster.lu.
Infos et conseils sur le recrutement
Retrouvez toutes les informations RH dont vous avez besoin sur le portail Monster Ressources Humaines.
Conditions générales de vente Monster

Social Media

Monster sur Facebook
Rejoignez Monster sur Facebook.
Monster YouTube
Rejoignez Monster sur YouTube.

Plus de liens utiles

Ils recrutent
Les entreprises qui recrutent se présentent : culture RH, et postes à pourvoir.
Monster sur votre iPad
Trouvez le job de vos rêves, où que vous soyez.
Monster sur votre iPhone
Téléchargez l'application Monster pour iPhone et iPod Touch.
Monster sur votre Android
Téléchargez l'application Monster pour Android.
Rechercher des offres :
A propos de Monster | Monster recrute | Choisir sa pub | Le réseau Monster
Conditions d'utilisation | Centre de confidentialité | Centre d'accessibilité | Aide | Sécurité | Nous contacter | Plan du site| Mobile
©2014 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 5,832,497; 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2014.4.70.79-322
eTrustLogo